Précisions sur le vol cargo à destination de Conakry du 16/05… Lire la suite

Précisions sur le vol cargo à destination de Conakry du 16/05

Air Sénégal a eu le regret de constater l’impossibilité de remettre aux familles explorées les trois dépouilles transportées de Paris vers Conakry lors de son vol cargo du 16 Mai 2020.

Conformément à sa politique interne, la compagnie a contacté les familles concernées afin de leur présenter son soutien dans ces circonstances et organiser la récupération des corps dans les meilleurs délais.

Cet événement ayant été relayé par voie de presse, la compagnie est dans l’obligation d’apporter une clarification publique. L’affirmation selon laquelle ce vol aurait été opéré sans en déclarer l’objet est non seulement fausse mais également contraire aux règles élémentaires de sécurité du transport aérien.

Le survol, l’atterrissage ainsi que l’objet du vol cargo ont reçu les autorisations formelles et écrites des autorités d’aviation civiles des trois pays concernés : la France, le Sénégal et la Guinée ; celle de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile vol cargo Dakar Conakry portant le numéro 0304/05/2020/AGAC.

L’ambassade de Guinée en France a délivré les laissez-passer mortuaires autorisant le transport des corps jusqu’à Conakry. Enfin, conformément aux règles de sécurité aériennes, le détail précis du chargement de l’avion a été transmis au préalable, à la société d’assistance en escale de l’aéroport de Conakry, qui a l’arrivée sur place a refusé la prise en charge.

Air Sénégal reste à la totale disposition des autorités pour, transmettre tous les documents requis et leur assure sa totale collaboration pour analyser et mettre en œuvre toutes les mesures permettant d’éviter de tels événements à l’avenir.